Confinement nécessaire pour diminuer la fréquence des contacts sociaux

Le coronavirus connaît une forte recrudescence et le nombre de contaminations quotidiennes est passé à près de 9 000 en quelques semaines. Les cas se multiplient également dans les hôpitaux et autres établissements médicalisés. Les répercussions sur le secteur de la santé sont fortes : plus d’un million d’actes médicaux en milieu hospitalier ont dû être repoussés jusqu’à nouvel ordre. Il n'est malheureusement pas toujours possible de déterminer l’origine de la contamination, mais il est certain que la multiplication des contacts contribue à propager le virus. Pour préserver l’accessibilité des soins médicaux, il nous faut agir et limiter le plus possible nos contacts sociaux. Par conséquent, nous mettons en place à partir de mardi 15 décembre le confinement le plus strict que les Pays-Bas aient connu jusqu’à présent. Elles seront levées le mardi 19 janvier au plus tôt. 

Les musées, les théâtres, les parcs d'attraction, les zoos, les casinos, les saunas, les équipements sportifs en intérieur, les établissements de restauration et les restaurants des hôtels ferment leurs portes, de même que les commerces tels que magasins d’habillement, chausseurs, bijouteries et magasins de bricolage et de loisirs. Le gouvernement entend ainsi réduire les contacts à un minimum. Les supermarchés, boulangeries, boucheries et autres commerces alimentaires peuvent rester ouverts, de même que les pharmacies, les drogueries et les stations-service. Consultez ici la liste des commerces autorisés à ouvrir. Les professionnels exerçant un métier de contact, tels que coiffeurs, manucures et tatoueurs, suspendent leurs activités. Les professionnels des métiers de contact médicaux et paramédicaux sont autorisés à travailler. Consultez ici la liste des professions concernées.

Les établissements d’enseignement primaire, secondaire et supérieur dispensent leurs cours en ligne afin de limiter le nombre de contacts. Des exceptions sont possibles pour les élèves préparant un examen, les enseignements pratiques, le passage des examens ou des partiels et les enfants en situation de vulnérabilité. Les services d'accueil de la petite enfance et les garderies périscolaires sont fermés. Les enfants dont les parents exercent une profession cruciale restent pris en charge par les écoles primaires et les crèches ou garderies. Afin de permettre aux établissements scolaires et aux structures d’accueil de l’enfance de mettre en place un dispositif d’enseignement à distance, ces mesures s’appliquent du mercredi 16 décembre au dimanche 17 janvier au moins.

Confinement au domicile

Restez autant que possible chez vous, y compris pendant les fêtes de fin d'année. Nous savons que cela constitue une manière efficace de réduire le nombre de contaminations. Rencontrer moins de gens diminue les risques et freine la propagation du virus.

Le télétravail reste la norme, sauf dans les cas où il est absolument indispensable de travailler sur place. Il est par ailleurs recommandé de ne pas recevoir plus de 2 personnes par jour, les moins de 13 ans exceptés. Une exception est faite pour les 24, 25 et 26 décembre : à ces dates, il est autorisé de recevoir 3 personnes par jour, les moins de 13 ans exceptés. À l'extérieur, les groupes de plus de 2 personnes restent interdits même à Noël. Les voyages et les réservations touristiques sont exclus jusqu’à mi-mars, sauf en cas d’absolue nécessité. Les adultes pratiquent le sport seuls ou à deux, uniquement en extérieur et en respectant une distance de 1,50 mètre. Les jeunes de moins de 18 ans peuvent pratiquer le sport en équipe et disputer des rencontres entre équipes du même club, mais uniquement en extérieur.

Les règles de base restent inchangées. Restez à une distance de 1,50 mètre de toute personne qui ne vit pas sous votre toit. Lavez-vous régulièrement les mains, notamment en arrivant quelque part ou avant de passer à table. Et en cas de symptômes, même légers, restez chez vous, ne sortez pas, n’allez voir personne et faites-vous tester. En cas de contamination, demandez de l’aide pour les courses et autres besoins de première nécessité afin de ne pas quitter votre domicile.  

Il est important que chacun d'entre nous suive ces conseils pour faire en sorte, ensemble, que ce confinement soit le plus bref possible. Le 12 janvier, le gouvernement réévaluera la nécessité de maintenir certaines mesures au-delà du 19 janvier afin d’endiguer la propagation du virus. 

Résilience

Durant les prochaines semaines, nous allons devoir faire preuve de résilience, comme ce fut le cas au printemps dernier. Les mesures de confinement ont un impact considérable sur la société et sur l’économie. C’est pourquoi le gouvernement apporte une aide aux entrepreneurs et aux travailleurs. Ce dispositif de soutien est variable : plus le manque à gagner est important, plus l’aide est élevée. Pour plus d’informations, voir ici.

Il est plus important que jamais de s’entraider, car les mesures de confinement ont des implications considérables pour chacun d’entre nous. Les sondages montrent cependant que la plupart d'entre nous les approuvons. Et comme au printemps dernier, nous essayons, en dépit des restrictions, d’être plus attentifs à nos proches, même si cela doit se faire à distance ou par internet.

Aperçu des mesures

Du mardi 15 décembre au 19 janvier au plus tôt :

  • Sortez uniquement avec des membres de votre foyer ou à 2 personnes maximum.
  • Recevez au maximum 2 personnes à votre domicile, moins de 13 ans exceptés.
  • Fermetures :
    • Magasins (sauf commerces essentiels comme ceux d’alimentation).
    • Lieux d’exercice des métiers de contact comme coiffeur, manucure, travailleur du sexe.
    • Théâtres, salles de concert, cinémas, casinos, etc.
    • Zoos, parcs d’attractions, etc.
    • Équipements sportifs en lieu clos comme les salles de sport, les piscines, les saunas, les centres de bien-être, etc.
    • Restaurants et cafés.
  • Les hôtels sont ouverts mais ne fournissent aucune restauration ni service en chambre.
  • Le télétravail est fortement recommandé.
  • Les adultes pratiquent le sport seuls ou à deux et en extérieur. Les jeunes de moins de 18 ans peuvent pratiquer le sport en équipe et disputer des rencontres entre équipes du même club, mais uniquement en extérieur.
  • Les transports publics sont réservés aux déplacements indispensables.
  • Ne partez pas à l’étranger et ne prévoyez aucune réservation touristique à l’étranger jusqu’à la mi-mars, au plus tôt.
  • Les professions de contact médicales et paramédicales peuvent être exercées.

Du 16 décembre au 17 janvier (au plus tôt), les établissements scolaires dispensent les cours à distance. Dans le secondaire, les travaux pratiques, les cours pour les élèves en année d’examen et les examens blancs comptant pour le contrôle continu peuvent avoir lieu dans les établissements. Dans le supérieur, les partiels et les examens ainsi que les travaux pratiques sont assurés. Dans tous les cycles, des exceptions peuvent être faites pour les élèves et les étudiants en situation vulnérable. Les crèches et les garderies périscolaires sont fermées durant cette période.

Un service minimum d’accueil dans les écoles, les crèches et les garderies est réservé aux parents exerçant une profession cruciale.

Les exceptions à ces mesures :

  • Les 24, 25 et 26 décembre, le nombre maximum d'invités autorisé est porté à 3, moins de 13 ans exceptés.
  • L’accès aux soins doit être autant que possible préservé. Les personnes exerçant une profession médicale ou paramédicale peuvent continuer à travailler.
  • Les commerces d’alimentation, les drogueries, les pharmacies, les opticiens, les audioprothésistes, les commerces de réparation et d’entretien restent ouverts. Les magasins de bricolage peuvent ouvrir un guichet de vente à emporter.
  • Les services de réception et d’expédition de colis restent ouverts.
  • Les banques, les établissements de prêts hypothécaires et les agences immobilières restent ouverts. Les services à la population des communes, les tribunaux et autres services publics restent ouverts.
  • L’emprunt de livres à la bibliothèque reste possible.
  • Les maisons de quartier restent ouvertes pour les services aux personnes en situation vulnérable.
  • Les sportifs de haut niveau peuvent s’entraîner et disputer des rencontres.